La Flamme du Phoenix

Un forum d'écriture, de dessin et de photographie, où tous les talents peuvent s'épanouir.


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Le sexe en écriture

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 Le sexe en écriture le Mar 27 Nov - 17:00

Eldariel


Phénix intrépide
Phénix intrépide
Bonsoir Smile

Je reviens en force avec un autre sujet que je trouvais intéressant d'aborder. Que pensez-vous du sexe dans les œuvres ? Qu'elles soient écrites ou cinématographique ? J'explique. De nos jours, les scènes de sexe sont partout, qu'elles soient intéressantes à l'histoire ou non, sensuelles, glissant vers la pornographie ou très bâclées parce que l'auteur n'avait sans doute rien de mieux à inventer. Certains disent que cela fait vendre et qu'il est donc nécessaire d'en décrire. D'autres disent qu'il faut qu'elles soient utilises et non pas juste une partie de jambe en l'air. Dans beaucoup de livres actuels, il n'est pas rare de devoir en manger presque à tous les chapitres, finissant même par lasser le lecteur qui saute les pages ou stoppe directement la lecture (c'est mon cas) surtout quand cela n'apporte rien à l'histoire. Je vous pose donc la question à vous amis écrivains, pensez-vous nécessaire d'introduire des scènes de sexe dans nos œuvres, de vous y sentir obligé ? Comment les écrivez-vous ? Implicite ou explicite ?

J'avoue qu'il est important pour le lecteur de connaitre la vie sexuelle des personnages. Il sait tout d'eux, il veut en savoir plus encore. Personnellement, dans mon roman, il y en a peu. D'une part parce que j'ai l'impression de violer la vie privée des personnages (ce qui peut sembler ridicule, je le reconnais ^^) mais étant donné qu'il s'agit d'un sujet privé pour nous, je pense qu'il est donc parfois difficile de le mettre sur papier. Je l'évoque implicitement de façon passionné mais cela ne va pas plus loin. Je ne parviens pas à faire ce que je veux, même si je sais ce que je veux et que je l'ai bien en tête. C'est même très bizarre, en rp, cela ne me pose pas de souci mais pour mon roman, c'est la cata'. Je doute qu'elles soient obligatoires ^^ mais des personnages qui ne font rien, n'est-ce pas bizarre au final ?


*A vous l'antenne*

Eldariel

Voir le profil de l'utilisateur

2 Re: Le sexe en écriture le Mer 28 Nov - 21:22

Rhiannon


Phénix des origines
C'est une très bonne question. Je ne pense pas non plus que ce soit obligatoire, mais si on décide d'en mettre, autant vérifier plusieurs détails avant : par exemple, dans un récit humoristique, on ne met pas vraiment la même chose que dans un récit romantique, toussa. Au moins à mon avis.
Étant donné que je ne sais absolument pas décrire ce genre de scènes, si j'en mets, elles sont uniquement suggérées. C'est mieux comme ça, je trouve. "Violer la vie privée des personnages", ça peut se comprendre. Sauf que de toute façon, on les espionne, alors un peu plus ou un peu moins...
Après, on peut trouver une raison au fait que les personnages ne fassent rien. Par exemple, l'un s'est fait castrer.
Spoiler:
Oui, c'est une blague. Je pensais plus à un traumatisme. La castration d'un humain, c'est possible, mais ça m'étonnerait que quelqu'un ait l'idée de créer un personnage qui a eu un cancer des testicules.
On doit aussi tenir compte du public. Si j'indique en haut de mon histoire : déconseillée aux moins de 5 ans, ce n'est pas la même chose que si je déconseille aux moins de 15 ans.
Mais il me semble qu'il y a quelque chose concernant les scènes à caractère sexuel/violent/potentiellement choquant pour une raison ou pour une autre dans le règlement ?
J'irais voir plus tard, ma connexion Internet recommence à faire des siennes.



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Voir le profil de l'utilisateur

3 Re: Le sexe en écriture le Jeu 29 Nov - 17:40

Eldariel


Phénix intrépide
Phénix intrépide
Pour moi, cela ne choque pas de voir que des personnages n'ont pas de relation sexuelle, ou, même s'ils en ont, cela n'est pas franchement évoqué bien qu'on le suppose. C'est sûr qu'on ne peut le décrire comme on veut en fonction de la nature du texte. Par exemple, dans mon roman, je l'évoque mais sans plus. D'une part parce que ce n'est pas le plus important et d'autre part, j'avoue que cela ne m'intéresse pas de faire trois pages sur une telle scène. J'ai tellement de choses à écrire que me dire "mince, il manque du sexe" ne me traverse pas l'esprit XD Cela peut paraître bizarre pour un roman destiné aux adultes ?

Non, je ne crois pas que cela précisé dans le règlement. Il ne faudrait pas l'interdire mais peut-être préciser qu'une indication au début du roman (voir même dans le titre du sujet) afin d'être averti, surtout en sachant que des jeunes peuvent venir, faudrait qu'ils soient averti s'ils décident de lire tel ou tel récit. Ou alors faire une petite partie spécialement dédié aux textes violents (physique, sexuel...) et qui peuvent vraiment heurter la sensibilité des plus jeunes, ils seront moins perdu dans la masse des autres textes. Faudrait pas banaliser mais juste contrôler.

Voir le profil de l'utilisateur

4 Re: Le sexe en écriture le Jeu 29 Nov - 20:01

Rhiannon


Phénix des origines
• Le forum est ouvert à des personnes de tout âge. De ce fait, merci de ne poster aucun texte ou image pouvant heurter la sensibilité des plus jeunes.
Directement extrait du règlement. Donc sur FdP, autant éviter de mettre une scène crue. Maintenant, personnellement, je n'ai rien contre l'autoriser si c'est strictement encadré, mais on en a déjà parlé dans la section Envol (je ne sais plus si les membres peuvent la voir), et on s'est toutes les trois mises d'accord pour dire qu'il valait mieux interdire.

De mon point de vue, le sexe en écriture n'a pas vraiment d'intérêt. Souvent, c'est juste pour attirer un peu l'attention. Si encore c'était un point important de l'intrigue, je ne dirais rien, mais j'ai vu des textes où c'était là plus "pour faire joli" qu'autre chose.
Conclusion : dans un roman pour adultes, je ne pense pas que ce soit obligatoire. Maintenant, c'est un avis personnel, alors autant demander leur avis aux autres.
Un(e) volontaire ?



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Voir le profil de l'utilisateur

5 Re: Le sexe en écriture le Jeu 29 Nov - 20:27

Eldariel


Phénix intrépide
Phénix intrépide
Cela signifie que des personnes pourront ne pas proposer leurs textes. Je pense qu'en écriture, on est assez libre d'écrire ce que l'on a envie (du moment que c'est bien écrit et non fait grossièrement) et donc poser des limites, c'est contraindre un écrivain de faire attention à ce qu'il raconte s'il désire publier ici, ou alors à ne pas publier du tout (même si c'est un petit passage, cela peut freiner). Chaque membre qui vient sur un forum d'écriture sait pertinemment qu'il peut trouver ce genre de chose. Ce passage du règlement étant dans "l'intro", je suppose, pour ma part, que cela ne doit concerner que le "hors œuvre", donc, tout ce qu'on pourrait poster dans le flood. Exemple tout bête, il se pourrait que je ne poste pas mon roman dans ce cas. Bien que cela soit assez tranquille au début, au fur et à mesure, il s'adressera à un public averti (et pas uniquement à cause de scènes sexuelles).

Sans en abuser, cela peut effectivement "faire joli",lol, sans pour autant faire lourd. Il faut bien le doser je pense. Sur ce, je viens d'y penser, il y a bien des romans fantasy où il n'y a pas de sexe ^^, en tout cas, je n'en ai pas souvenir dans ceux que j'ai lu. Par contre, je trouve que le bit-lit est presque en surdose selon les sagas. Une amie une fois m'a sorti "l'auteur est en manque ou quoi?" XD

Voir le profil de l'utilisateur

6 Re: Le sexe en écriture le Sam 1 Déc - 10:16

Snoop


Phénix des origines
Pour moi la présence de scène de sexe et la façon de les écrire dépend de nombreux facteurs : le public visé, l'âge des personnages, l'époque et ses règles de mon récit, si ça a un rapport avec l'intrigue ou si c'est pour gagner des pages/lignes, le genre d'histoire, ... Dans une romance par exemple je m'attends plus à une voire à plusieurs (voire à trop parfois ^^) de scènes de sexe, parce que c'est l'une des facettes de l'amour, que dans d'autres genres.
Il faut qu'elle soit bien écrite évidemment mais c'est assez dur : un vocabulaire trop médical casse la "magie" voire devient ridicule, mais des métaphores trop lyriques le seront aussi.
Quand aux allusions je les trouve parfois dangereuses : pour le coup on risque facilement de tomber dans le "sexe qui ne sert à rien" avec juste de simples allusions, puisqu'on les mentionne mais sans décrire ce en quoi elles pourraient être intéressantes, puisque dans ce genre de scène on peut découvrir les personnages sous un autre jour, le classique gros dur au coeur tendre peut se révéler dans sa manière de faire l'amour, plus douce, à l'écoute de son partenaire, que ce qu'on pensait, par exemple. Avec des allusions, à moins de les détailler, on perd ça. Et quand au fait de détailler des allusions sans décrire la scène elle même, je revois à un conseil en écriture : mieux vaut montrer que dire.
Enfin bref tout ça pour dire que les scène de sexe bien écrites, tant qu'elles ne sont pas trop fréquentes non plus, à peu près réalistes et pas trop clichées, je n'ai rien contre. Mais ça ne me gêne pas non plus qu'il n'y en ai pas.

Voir le profil de l'utilisateur http://la-flamme-du-phoenix.exprimetoi.com

7 Re: Le sexe en écriture le Sam 1 Déc - 16:43

Loli


Jeune phénix
Jeune phénix
Eldariel a écrit:Cela signifie que des personnes pourront ne pas proposer leurs textes. Je pense qu'en écriture, on est assez libre d'écrire ce que l'on a envie (du moment que c'est bien écrit et non fait grossièrement) et donc poser des limites, c'est contraindre un écrivain de faire attention à ce qu'il raconte s'il désire publier ici, ou alors à ne pas publier du tout (même si c'est un petit passage, cela peut freiner). Chaque membre qui vient sur un forum d'écriture sait pertinemment qu'il peut trouver ce genre de chose.

Je ne suis pas d'accord. Je me suis inscrite sur mon premier forum d'écriture à neuf ans, donc non, je ne savais pas pertinemment que je pouvais trouver ce genre de chose ! Oui, on peut écrire ce qu'on veut ; mais pas montrer ce qu'on veut à qui on veut. Or il y a pas mal de jeunes sur ce genre de forum et, pour avoir été moi-même été admin, je peux t'assurer que c'est super dur à gérer de permettre malgré tout certains textes. Même si on prévient, il y a la tentation, le "Oh, l'histoire a l'air bien, pas grave, je sauterai ce passage" qui finit mal, etc. Ou tout simplement un avertissement qui n'a pas été lu... Et ça peut mettre le forum dans des situations assez délicates. Je suis d'accord avec Rhia quand elle dit qu'il vaut mieux interdire.

C'était pour le forum, après pour les romans en général, je trouve souvent que ce n'est pas vraiment nécessaire. A moins qu'il se passe quelque chose de particulier pendant cette scène, sur le point de vue psychologique par exemple, et c'est plutôt rare, c'est relativement 'inutile' de l'écrire en détail -en fait, je trouve que ça fait plus voyeur qu'autre chose. XD Cela ne signifie pas que les personnages n'ont pas de vie sexuelle, mais on peut parfaitement l'évoquer de façon soft.

Voir le profil de l'utilisateur http://brodeurs-de-mots.exprimetoi.net/

8 Re: Le sexe en écriture le Mer 22 Mai - 15:35

Faunaia


Jeune phénix
Jeune phénix
Tout cela me rappelle la fin de Ellana, l'Envol, quand Pierre Bottero (l'auteur, pour les incultes Evil or Very Mad ) explique ce qu'il pense des scènes de violence et de sexe. Je ne trouve pas l'extrait sur internet, je vous le mettrai si j'ai du nouveau Very Happy .

Voir le profil de l'utilisateur

9 Re: Le sexe en écriture Aujourd'hui à 20:44

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum